"Le clivage gauche droite date historiquement de la Constituante française (1789-1791), les députés y adoptèrent une disposition spatiale en fonction de leurs affinités politiques. Bien qu’elle ne reflète en rien la complexité des options politiques possibles, l’opposition gauche-droite s’est perpétuée dans la plupart des pays.

Pour l’électeur moyen, il importe de se positionner de manière claire dans un espace politique simple : un axe gauche-droite. Toutes les tentatives de positionnement en dehors de cet espace linéaire (ni gauche, ni droite…) donnent une impression de flou qui déplait à la plupart des électeurs : les classements multicritères ont toujours posé des problèmes logiques difficiles à résoudre, même pour des scientifiques chevronnés, il est donc normal que le commun des mortels ait besoin de se raccrocher à un système simple, même insatisfaisant."

Ces quelques lignes sont extraites d'un texte beaucoup plus complet de Françoix-Xavier Robert, auquel vous pouvez accéder en recopiant l'adresse : http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_65/gauche%20droite.htm#_edn1, ou simplement en cliquant sur le lien consacré à ce texte : "Gauche ou droite en politique".