Lisibilité : les mots courts doivent être privilégiés. Il en est de même des phrases courtes. Un sujet, un verbe, un complément. Retravaillez vos textes sur cette base, et entraînez-vous à un exercice impératif : condenser un texte en un minimum de signes, espaces compris. Beaucoup de gens aujourd’hui ont des difficultés de lecture, y compris au niveau BTS où des mots en apparence simples ne sont pas toujours compris. Il y a une dizaine d’années de cela, un test effectué dans une section d’un BTS Force de vente avait montré une incompréhension du mot « ratifier » chez de nombreux élèves, pour qui le terme était synonyme de « refuser ». Cela veut dire qu’il vous faut vous cantonner dans un vocabulaire courant, très simple pour ne pas dire basique. Remplacez « ratifier » par « signé » ou « adopté » (un peu plus long que « signé »).
Pensez que tout ce qui peut gêner le lecteur, lui rendre la lecture plus difficile, risque de le rebuter... et que la poubelle n'est jamais loin.