HorlogeAprès l’heure, c’est plus l’heure.

Jean-Jacques Henry, conseiller général sortant du canton de Vezelise et maire de Goviller, a été victime ce lundi d’une mésaventure regrettable : Il est arrivé pour s’inscrire au second tour le mardi 11 mars à 16 h 02 à la préfecture de la Meurthe-et-Moselle, où son inscription a été refusée. Motif : la date limite était fixée à 16 h. Le conseiller UMP, pourtant arrivé en tête à l’issue du premier tour, voit ainsi mis un terme à 14 années de mandat. Des embouteillages l’ont retardé. N’importe quoi pouvant arriver (embouteillages, mais aussi panne de voiture, accident de la route, malaise, etc.), les candidats ont bien sûr tout intérêt à aller s’inscrire pour le second tour dès le lundi matin. Ca leur laisse une marge pour faire face aux aléas. Un conseil à méditer pour les prochaines élections...