Le moral des ménages français est aujourd'hui au plus bas. Côté à –37, son indice perd encore un point par rapport aux chiffres du mois de mars. Il a même atteint son plus bas niveau depuis la création de l'indice en 1987. L'une des principales causes de la baisse du moral des ménages français réside dans l'inflation, qui mine le pouvoir d'achat des plus défavorisés. Cette inflation est notamment visible dans l'alimentation, les dépenses de santé (une hausse en grande partie fabriquée par les déremboursements et les franchises instaurées sur les boîtes de médicament, sur les actes médicaux et sur les transports sanitaires), et bien sûr dans le prix des carburants à la pompe (cf. article ci-dessous).