A propos de l'auteur Ph Bensimon

Philippe Bensimon
Email : Contactez-moi
Pays : France
Ville : COUSANCE
Code Postal : 39190

 

Quelques mots sur moi

Je suis l'homme des crises à traverser, des problèmes à résoudre, et des urgences en général. Par habitude, par expérience, et peut-être aussi par goût. Alpiniste et marathonien, ce n'est peut-être pas un hasard si la gestion de projet, le management du risque et les défis à relever sont mes domaines de prédilection. Depuis 2000, je me suis spécialisé en marketing politique : je viens en appui (conseil et/ou coaching) d'hommes politiques désireux de donner un "plus" à leur carrière, en période électorale ou sur le long terme.

Mes centres d'intérêt

A titre particulier, l'écologie, la défense des libertés individuelles (membre d'Amnesty International), la réflexion politique. Mon métier et mes goûts m'ont amenés à la sémantique et à la philo : "derrière chaque Alexandre se cache un Aristote" (De Gaulle). Je fais régulièrement des conférences sur la notion de réalité. L'éthique fait aussi partie de mes domaines de réflexion. Je donne aussi des conférences sur les stratégies militaires appliquées aux affaires et au monde de la politique. Question sport, tout ce qui touche à la montagne : j'ai fait quelques belles "premières" en alpinisme, escalade, ski de couloir. Depuis 2000, je me suis mis au trail (course sur sentiers en montagne) : trail de l'Ardéchois, Grande traversée des Maures, etc.

Mes films préférés

"Raging Bull" (Scorcese, 1981), pour son extraordinaire générique et la performance d'acteur de De Niro. "Voyage au bout de l'Enfer", pour le côté profondément humain avec lequel Cimino analyse le désastre du Viet-nam, sans jamais faire la moindre concession. "Out of Africa", pour la splendeur de l'Afrique et le courage de Karen Blixen. Karen Blixen qui écrivait, en exergue de son livre : "il y a trois choses importantes dans la vie : 1. monter à cheval ; 2. tirer à l'arc ; 3. dire la vérité."

Mes musiques préférées

Les Verdi de jeunesse : Attila, I lombardi, Giovanna d'Arco, etc. Pour la fougue d'un compositeur engagé. Le Berlioz des "Nuits d'été" ou de la Symphonie fantastique. Wagner pour la beauté et la douceur de sa musique (écoutez les chants de Sieglinde, ou les flammes de Loge), et l'idée extraordinaire du leitmotiv (un thème musical = une idée). Les Quatre derniers lieder de Strauss, pour la profondeur et l'aboutissement du compositeur au soir de sa vie. Dans un autre style, je suis un fan du Good Book par Armstrong. J'admire les textes de Léo Ferré (le surréalisme poétique de "C'est extra", ou l'engagement des "Anarchistes"). Eclectique, j'écoute volontiers Arno, Céline Dion, le jazz New Orleans, et le rock classique. Le rock classique est une musique qui a vraiment représenté quelque chose dans l'évolution du monde actuel.

Mes livres préférés

Le Sun Tzu Ping Fa, et Le Prince bien sûr. Aussi, tout ce qui touche à la psycho et à la psycha, éclairées par la vision qui nous vient de l'éthologie : Lacan, Bettelheim pour son humanité, Cyrulnik, Crosnier, etc. Dans un autre style, celui de la politique fiction, j'aime Orwell pour son 1984, et j'admire toute l'oeuvre de Philip K. Dick, dont le cinéma a tiré quelques très bons films : Total Recall, Blade Runner, Memory Report. Lire ce que K. Dick écrivait il y a quarante ans, c'est découvrir les clés du monde d'aujourd'hui, et celles du monde de demain. Je trouve aussi mon bonheur dans un bon polar : le Da Vinci Code par exemple, et surtout Labyrinthe de Kate Moss, le roman le plus passionnant que j'ai lu depuis des années.