19 juillet 2015

Dominique Strauss-Kahn : "A mes amis allemands"

DSK est sorti hier une deuxième fois de son silence pour donner son avis sur le pseudo-accord entre les Grecs et leurs créanciers établi le week-end dernier. Cet accord est une véritable horreur en ce qu'il ne résout rien (il redonne juste aux Grecs de quoi agoniser trois ans de plus), et s'accompagne de mesures d'austérité supplémentaires qui vont plonger encore un peu plus les Grecs dans la misère, et diminuer encore un peu plus les rentrées d'argent de l'Etat Grec (Cf. mon article du 9 juillet). C'était exactement ce... [Lire la suite]